mardi 26 janvier 2010

Les Fusibles audiophiles

Voilà un sujet à controverse qui fait couler de l'encre... Le fusible audiophile, mais qu'est ce que c'est?

au même titre que l'alimentation du lecteur se soigne, certaines écoles défendent que le petit fusible entrée de gamme introduit dans la chaine de traitement secteur crée un nouveau goulot d'étranglement pour le courant du fait de sa structure peu conductrice par nature.

Certains constructeurs ont travaillés sur la mise au point de fusibles en matières "nobles" ou tout du moins mis au point pour apporter un maximum de conductivité de par leurs composants. En général constitués d'argent, d'or ou même de Rhodium ou Palladium, ces fusibles apportent-ils un bonus quelconque ?

Pour le savoir, j'ai comparé deux marques proposant des technologies différentes :

Hifi-Tuning.com



  • Le conducteur principal est constitué d'argent pur dont chacun connaît les qualités électriques. 
  • Le corps du fusible fait appel à la céramique, plus isolant électriquement que le verre habituellement utilisé dans un fusible mais aussi plus rigide et moins sensible aux vibrations.
  • Les capuchons situés aux extrémités sont en Argent pur plaqué Or 24K
  • L'ensemble du fusible suit un procédé de cryogénisation appliqué à - 200 C°

Padis/Furutech




  • Le conducteur principal est constitué d'argent pur dont chacun connaît les qualités électriques. 
  • Le corps du fusible fait appel à la céramique, plus isolant électriquement que le verre habituellement utilisé dans un fusible mais aussi plus rigide et moins sensible aux vibrations.
  • Les capuchons situés aux extrémités sont en Argent pur plaqué Rhodium traité antimagnétique par le procédé alpha
  • L'ensemble du fusible suit un procédé de cryogénisation breveté Furutech
Une étude technique (en annexe à l'article) montre les informations suivantes :

Résistance en régime continu à 3A :
  • Hifi Tuning 5x20 3.15A : 17.032 MOhms
  • Padis 5x20 3.15A : 38.862 MOhms
  • Fusible 5x20 verre à spirale 1A :  116.728 MOhms
 Baisse de voltage à 1A à 50Hz en courant alternatif

  • Hifi Tuning 5x20 3.15A : 20.604 mV
  • Padis 5x20 3.15A : 32.630 mV
  • Fusible 5x20 verre à spirale 1A : 144.541 mV
D'autre part la résistance change suivant le sens d'utilisation comme le montre l'étude en question. Ce qui permet de mettre en évidence l'importance du sens de fabrication du fil conducteur censé fondre. Cette variation ne dépasse pas 5%, c'est à dire une valeur minime, mais tout de même présente.

La conductivité semble également bien meilleure dans les fusibles audiophiles que dans les fusibles du commerce d'après les mesures. Les mesures montrent également que le comportement des fusibles n'est pas égal en régime continu ou alternatif. Le fusible hifi-tuning semble donner de meilleurs résultats que le Padis dans ce dernier cas, tout du moins sur le papier. On constate d'autre part que le fusible standard est plus sensible d'un facteur de 20 aux variations de courants dues aux interférences.

Un test évalue ensuite le comportement aux fluctuations du courant. Alors qu'une tolérance de 3% est acceptable sur une ligne électrique, les fusibles sont mesurés à 0,25%, l'excédent étant diffusé sous forme de chaleur sans conséquences vu la quantité.

On découvre ensuite que en face d'une mesure de impédance vectorielle en charge, l'intensité, la capacitance et l'inductance variant en fonction de la fréquence, les mesures montrent également que les fusibles audiophiles montrent des chiffres plus performants sur le papier.

En dernier lieu, le niveau de bruit généré par le fusible lui même est mesuré :


  • Hifi Tuning 5x20 3.15A : 0.5dB/0,1A,  0.20µV
  • Padis 5x20 3.15A : 0.9dB/0,1A,  1.16µV
  • Fusible 5x20 verre à spirale 1A : 1.7dB/0,1A, 1.04µV
Sur cette dernière mesure le bruit généré n'est pas énorme, mais comme il s'agit de mesures en régime continu, il n'est pas certain que cette mesure puisse être réellement prise en compte sur une alimentation en régime alternatif.

Une premiere conclusion est que ces fabrications offrent donc d'un point de vue du courant une meilleure conductivité et comportement aux variations d'intensité dues aux interférences. C'est un bon point qui milite déjà en faveur d'une installation et d'un test en grandeur nature ...

L'écoute :

écouter des fusible s'avère être une opération délicate car on ne peut juger facilement d'une différence si elle ne frappe pas distinctement. Notamment du fait du temps nécessaire pour faire l'échange du fait qu'il faille éteindre le matériel et du temps pour le remettre en route.

fort heureusement, l'amplificateur intégré servant au test (Vecteur I6.2) est muni d'un tiroir externe amovible et l"opération se fait en quelques secondes.

La mise en place commence par le fusible hifi tuning, impressionné par les mesures, je passe directement au meilleur des 2 sur le papier.

L'écoute se fait immédiatement différente, mais pas autant que l'on pourrait s'y attendre au vue des multiplicateurs affichés entre le fusible standard en verre et celui-ci. L'ensemble du spectre gagne légèrement en clarté à fortiori, on a l'impression de monter l'ensemble de la reproduction d'un tout petit cran  en ce qui concerne la lisibilité. La scène sonore n'est par contre pas modifiée à mon oreille. Le phénomène est d'autant plus flagrant que l'on augmente en puissance, donc petits Watts, s'abstenir. Le résultat est donc là mais décevant sur cet appareil.

Afin de bien s'habituer au son, je conserve donc le fusible pendant quelques mois. Puis je commande le second et effectue l'échange. La mise en place du Padis est effectué, vu ses performances papier je ne m'attend pas à beaucoup mieux, mais il faut essayer.

Inutile de tendre l'oreille pour se rendre compte que ce que l'on peut observer au niveau des prises Shuko se traduit également sur le fusible. Le gain en transparence est là, les instruments timbrent au plus juste, le détourage est naturel et la musique semble plus fluide en général. Le spectre s'est amplifié également, les infragraves sont bien plus nets et présents qu'auparavant. La puissance et la dynamique s'expriment d'une manière plus complète.

A priori le mélange Padis ne s'explique pas qu'à coup de mesures simples mais le résultat est bien présent et effectif.

En conclusion je dirai que je l'on peut considérer l'apport du fusible doré hifi-tuning comme un bénéfice sur la section d'amplification disons de l'ordre de 1 à 2% (donc audible mais faible) alors que l'adjonction du fusible Padis m'a semblé réellement constituer un saut plus important de l'ordre disons de 7 à 8%. Cela fait donc en toute logique de 8 à 10% par rapport à une alimentation standard. Pour un investissement de 30€, voilà un achat qui me semble fort intéressant car ces 10% sont réellement des pourcentages qualitatifs.

Lien vers l'étude technique sur les différents fusibles audiophiles (PDF) : lien

8 commentaires:

  1. contre l'idiophilie27 janvier 2010 à 22:01

    Encore une utopie ! Pas de fusible du tout c'est encore mieux....

    les gens écoutent des fusibles , alors qu'il n'entendent pas les nuisances que peut cause un système wifi, sur la qualité sonore. Il y a de quoi se marrer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. As tu au moins expérimenter le sujet ou c est un commentaire d ignorance et de préjujés
      moi j ai esseyé sans fusible et incapable de revenir en arriere

      Supprimer
  2. et bien je vous souhaite donc une bonne rigolade.
    le but de ce blog n'est pas débattre du bien fondé ou pas des choses, mais de tester et d'écouter toutes sortes de choses et de rapporter si l'on entend une différence ou pas.

    l'idiophile, c'est celui qui affirme sans avoir essayé, à bon "entendeur" (appréciez le jeu de mot au passage)

    Cdlt

    RépondreSupprimer
  3. Incroyable !

    J'en découvre tous les jours depuis que je suis les forums audiophiles !

    Le fusible coutant tout de même 30€ et étant présents au nombre de 3 (il me semble) dans mon NAD 320bee, cela vaut il vraiment le coup de les changer ou est ce destiné seulement à du matériel uniquement haut de gamme ?

    Cordialement,

    Joe_Pike

    RépondreSupprimer
  4. C'est une excellente question, car à vrai dire ce genre d'accessoire est à l'origine pensé pour du matériel "high end", c'est à dire très haut de gamme. Je ne pense pas que l'amélioration soit réellement perceptible et encore moins spectaculaire sur votre amplificateur. A vrai dire seul un test pourrait réellement trancher sur la question ! Vous pouvez commander par correspondance, essayer et si vous n'êtes pas satisfait, retourner le fusible avant 7 jours tout simplement. Ne souhaitant pas faire de publicité pour les sites commerciaux, je peux vous indiquer une ou deux boutiques où trouver ces fusibles par email.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Nous parlons ici des fusibles du système audio lui-même, mais qu'en est-il des systèmes électriques amont ?
    Tableau électrique (fusibles ou disjoncteurs) et fils électriques (cuivre si aux normes)...
    Car a priori, intervenir en début de chaine est plus impactant qu'en fin de chaine comme c'est le cas ici (dont les bénéfices sont donc bornés par l’installation amont).

    Cdt,
    Richard.

    RépondreSupprimer
  6. Tu te contredis dis moi^^

    [quote]
    Re: fusible Padis

    Messagede musiq » 11 Mar 2009, 11:24

    Push-pull a écrit:Merci Papy pour cette réponse si juste et si bien argumentée. Je ne voulais pas développer parce que par rapport à toi je ne m'en sentais pas le droit; je n'ai ni ton niveau technique, ni ton expérience, ni non plus une contribution à la vie de ce forum comparable. Si je me suis inscrit à ce forum, c'est exactement pour les raisons dont tu parles, j'ai trop vu de gens abusés par de soi-disant produits miracles, des gens forcément déçus et qui achèteront d'autres poudres de perlinpinpin. Si je peux par ma participation éloigner quelques uns de ces sirènes, les inciter à s'informer et à comprendre, ce sera déjà quelque chose. L'ignorant n'est pas libre, comme le disait Spinoza.

    A plus.



    Bonjour,

    pour en avoir acheté 1 pour voir il y a un bon moment, je me joins au club des sceptiques, sincèrement, sur mon ampli Vecteur I6.2, zéro changements... Ce qui n'est par contre pas le cas d'un travail sur le câblage d'alimentation qui lui a amélioré de qq % la restitution.

    Le bon côté des choses c'est que maintenant j'ai un ampli "bling bling", c'est la classe non ? :mrgreen: [/quote]

    RépondreSupprimer
  7. pas tout à fait... mes tests sur le forum avaient été faits avec des modèles hifi-tuning de base, depuis j'ai refait des tests avec des modèles différents et notamment un PADIS Furutech que j'ai finalement gardé. Suite à ces derniers essais, j'ai donc écrit un article pour poser d'une part un état de la situation et d'autre part attester qu'au final, cela fonctionne effectivement bien.

    RépondreSupprimer